samedi 5 avril 2014

LE MAIRE DE NOISY-LE-SEC, DÈS SON INVESTITURE, RÉITÈRE SA FERME OPPOSITION AU PASSAGE DU TRAMWAY PAR LA RUE JEAN-JAURÈS


Monsieur Laurent RIVOIRE, maire sortant de NLS, a été réélu à cette fonction lors du Conseil municipal qui s'est tenu ce vendredi 4 avril. 

En ce qui concerne la question du tramway,  il a réitéré fermement sa totale opposition au passage du T1 par la rue Jean-Jaurès. Il a fustigé ce tracé, imaginé en dépit du bon sens par quelques technocrates "sur la base d'une carte Michelin", et soutenu par des groupes politiques, pourtant noiséens, ne tenant aucun compte de la réalité de la vie locale et de ses habitants. Fort de l'appui massif de la population noiséenne à cette position, il prendra toutes mesures nécessaires afin que le prolongement du tramway soit réalisé via le Pont de la Folie et la rue du Parc, afin de desservir les nouveaux quartiers en développement et d'éviter la dévastation du cœur de Noisy.

Il est soutenu sur ce projet par monsieur Stéphane de Paoli, nouveau maire (UDI) de Bobigny, qui est demandeur de ce tracé par la Folie — qui apporterait un plus à sa commune en desservant des zones d'habitations et d'activités mal reliées aux transports en commun — contrairement au projet défendu par le STIF et par l'opposition à Noisy.

Cette option est également soutenue par l'association 
montreuilloise AMUTC.

* * * * * * * * * * * * * * * 

A titre de rappel, le premier tour des municipales à Noisy avait vu l'expression des listes de mesdames Alda Pereira-Lemaître et Sarah Benhamou, opposées elles aussi au tracé par la rue Jean-Jaurès.

Le second tour avait vu la fusion des deux listes "Agir pour tous les Noiséens" (PS) et "Demain ensemble" (PCF et EELV), en dépit de leurs positions totalement contradictoires sur la question du tramway:



- Monsieur Jean-Paul Lefebvre
propose le passage rue Jean-Jaurès avec une voie unique alternée entraînant la suppression de la station Saint-Jean, et donc un tracé en centre-ville sans aucun arrêt sur une distance de 830 mètres.







- Monsieur Olivier Sarrabeyrouse
soutient la mise en double sens de cette ligne rue Jean-Jaurès, avec piétonnisation, et donc arrêt de la circulation automobile entre les rues Marc-Sangnier et Bouquet.






Cette liste fusionnée pour le second tour — dirigée par la PCF, en alliance avec les Verts, et secondée par le PS —n'a en aucun moment précisé quel était son choix entre ces deux propositions totalement incompatibles entre elles.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire