dimanche 27 septembre 2015

ET DIRE QUE DES IRRESPONSABLES …

Tours, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Pessac, Montpellier, Villeurbanne, Bron …

En quelques jours, vers la mi-septembre, on a dénombré en France pas moins de sept accidents impliquant des tramways circulant sur la même plateforme que les autres usagers, accidents dont certains ont eu des conséquences dramatiques.

Et dire que des irresponsables — dont certains membres de partis politiques à Noisy-le-Sec ! — voudraient faire circuler le tramway rue Jean-Jaurès, en double sens (dans moins de 14 m de large) conjointement aux autres véhicules, aux cyclistes et aux piétons, le tout sur une voie étroite, avec quatre écoles et un conservatoire à proximité … Mais rassurons-nous, un dispositif de sécurité dénommé "ramasse-corps" — se référer à l'article ci-dessous sur Tours — existe sous la motrice du tramway …

Certains ("Rouge et Verte, la Gauche ensemble") préconisent la piétonisation intégrale de cette voie. Mais chaque personne ayant un peu les pieds sur terre sait bien qu'il est impossible d'y supprimer toute circulation automobile (accès aux rues adjacentes, entrées et sorties des véhicules garés dans les parkings des immeubles, médecins, sécurité, déménageurs, éboueurs, livraisons aux commerçants, travaux …). Et la piétonisation n'empêcherait en rien les risques rappelés ci-dessus !

On rappellera qu'en ce qui concerne le T1, deux accidents — heureusement uniquement matériels — ont concerné le tramway en septembre, l'un à Noisy-le-Sec, au carrefour Gallieni/Alsace Lorraine, l'autre à Saint-Denis.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire