dimanche 27 mars 2016

UN JOURNALISTE FIDÈLE PETIT RAPPORTEUR ... ET DES ÉLUS QUI S'AFFOLENT

Le quotidien "Le Parisien", sous la plume de son journaliste local — habituel fidèle petit relayeur des positions des promoteurs du tracé du T1 au travers du cœur de Noisy-le-Sec — répercute l'appel des élus de gauche (Claude Bartolone, Stéphane Troussel, Marie-Georges Buffet, Corinne Valls, …) réclamant le lancement des travaux du prolongement de cette ligne de tramway.

On y lit l'habituelle propagande des promoteurs d'un tracé qui mutilerait le centre ville de Noisy-le-Sec. Selon eux — n'ayant peur ni des mots, ni du ridicule — ce projet rétablirait "la justice sociale" et permettrait "le développement des commerces" et "l'embellissement de nos villes", tout en étant, excusez du peu, "au cœur du dispositif des Jeux Olympiques"  !!!

"Le temps presse. Le projet est prêt. Allons-y", écrivent- ils. On sent poindre dans cet appel un certain affolement …
























Ces élus se focalisent depuis des années sur ce prolongement du T1, alors même que de réelles priorités urgentes subsistent dans notre région. Il en est ainsi du prolongement de la ligne M11 du métro, attendu, lui,  depuis des dizaines d'années et répondant à un réel besoin. Or il apparaît que ce projet n'est en fait à ce jour pas totalement financé. S'obstiner à vouloir boucler (sur la base d'une nouvelle augmentation de nos impôts) le financement du T1 génère en outre un risque de retard très important sur la ligne 11 du métro. Et ceci, nos pétitionnaires se gardent bien d'en parler …

Pour terminer, laissons la parole à un lecteur romainvillois du "Parisien", qui s'exprime ainsi sur le site du journal, en réaction à l'article mentionné ci-dessus :






Aucun commentaire:

Publier un commentaire