mercredi 7 mai 2014

LE TRAMWAY SELON LIBÉ : UNE ACCUMULATION DE PONCIFS …





Dans le "Libé" en date des 3 et 4 mai derniers, un grand dossier sur le tramway (en marge d'une exposition à Paris "Tramway, une école française"). La lecture de l'introduction nous fait revenir sur un certain article de Guy Burgel dans "Le Monde" en 2006:

"Libération" :



"Le Monde":



Sibylle Vincendon écrit "Pourquoi est-ce si agréable de faire une balade en tramway ?".

En clair le tram est sympa pour aller se balader le week-end, mais est-il efficace pour les transports quotidiens, et donc de nature à réduire le nombre des voitures ? Guy Burgel démontrait le contraire: "Le tram est un caboteur de charme efficace, pas un transporteur rapide des hautes densités".

En témoigne, pour donner un exemple qui nous concerne directement, le fait qu'il est deux fois plus rapide de prendre le RER depuis Noisy jusqu'à Magenta et de changer de train pour se rendre à Saint-Denis que de prendre le tramway T1. Et cela serait encore pire si le funeste projet en cours venait à se réaliser, puisqu'il imposerait de changer de tramway à Bobigny (ce que ses promoteurs, pas plus que ses acharnés défenseurs noiséens, se gardent bien de proclamer !).

La journaliste de Libération refait ensuite l'historique de la renaissance du tram en expliquant comment il avait été préféré au métro automatique Val. Il est à noter que Rennes a choisi le métro, et les Rennais ne s'en plaignent pas. On peut se demander si le choix du tram par rapport au métro Val n'est pas plutôt une erreur dans les villes et zones à forte densité de population.
Il est sûr que si à Brest ou St-Étienne il n'est pas concevable d'investir dans un métro, en région parisienne c'est une autre histoire, comme l'a démontré Guy Burgel et plus tard la Cour des Comptes dans son rapport de novembre 2010.

Dans la suite de l'article on rentre dans les poncifs habituels : tram/urbanisme/design..... Le tram permet d'embellir la ville etc. Et puis c'est bon pour l'environnement.

"Partout où il passe il embellit la ville … il requalifie les lieux" … "Il y a de la sensualité là-dedans" : on invite la journaliste à venir parcourir la ligne de Bobigny à Noisy !



On a l'impression de lire une brochure de propagande  du STIF !!!!


Méthode moins brutale ???? Ce n'est pas ce que l'on constate à Noisy !


La journaliste cite l'opposition des maires de Pavillons-sous-Bois et Livry-Gargan, ce qui est curieux puisque le T4 n'est pas un tramway mais un tram/train.
Elle aurait été mieux inspirée de citer le cas de Noisy. Elle aurait pu aussi s’interroger sur le coût,"le coût d'une mode" (titre d'un livre de Michel Carmona des années 2000 qui dénonçait déjà les méfaits de ce lobbying du tram). 

TOTALITÉ DE L'ARTICLE :




http://www.liberation.fr/societe/2014/05/02/tramwaytravelling-avant_1009321

Aucun commentaire:

Publier un commentaire