vendredi 5 septembre 2014

QUATRE JOURS QUE LE TRAMWAY EST EN SERVICE … ET DÉJÀ UN GRAVE ACCIDENT MORTEL



Notre dernier article se rapportait à un accident survenu à Dublin et avait pour titre : "Tous n'auront pas cette chance". C'était malheureusement prémonitoire, puisqu’aujourd’hui, seulement quelques jours après sa mise en service, le tram de Besançon a déjà un accident grave à son actif.

Certains diront que ce couple a été imprudent. C'est exact. La jeune fille de Dublin aussi.
C'est vrai pour pratiquement tous les cas d'accidents impliquant un tram, et notamment quand sont concernés les personnes âgées, les enfants (rappelons que quatre écoles se trouvent à proximité immédiate de tracé projeté du T1), et les invalides …

Tous ces accidents démontrent le danger que représente la présence d'un tram dans un espace urbain, mis à part bien sûr dans les villes où le tram existe depuis près d'un siècle, comme Bruxelles ou Amsterdam, là où tram fait partie de la culture locale. 

On voit qu'à Besançon où a eu lieu l'accident, le tramway circule dans une avenue extrêmement large. Ce ne serait pas le cas rue Jean-Jaurès où l'espace serait extrêmement confiné. Ce malheureux fait divers renforce encore nos craintes.

P.S. : On a depuis appris le décès de cette personne âgée. 





 




Par mesure de sécurité, les autorités bisontines interdisent dans leur ville la circulation des cyclistes sur la plateforme du tramway. Au fait, où donc passeraient donc les vélos, si chers à nos Verts locaux, si le tramway empruntait la rue Jean-Jaurès ?

Les prescriptions des autorités à Besançon :










Aucun commentaire:

Publier un commentaire