mardi 11 novembre 2014

LES CHOIX STUPIDES DE NOS DIRIGEANTS

Le titre de cet article du Parisien [ci-dessous] relatif à la Tangentielle nord est bien inadapté car, quand on creuse, la réalité est fort décevante. 


En premier lieu, on a du mal à comprendre que, sur les trois tronçons, ce soit celui du milieu (Epinay-sur-Seine/ Le Bourget) qui serait mis en œuvre en premier (avec quand même 6 ans de retard par rapport aux prévisions initiales). Peut-être l'influence de Serge Méry, Vice-Président du Conseil régional en charge des transports à l'époque, et dont le fief est Epinay-sur-Seine?


En second lieu il est inacceptable que les deux autre tronçons, dont Noisy-le-Sec/ Le Bourget, soient reportés aux calendes grecques faute de financement, alors qu'à l'origine l'ensemble de la ligne entre Noisy-le-Sec et Sartrouville devait être inauguré en 2018.


Il serait scandaleux qu'on maintienne le projet de prolongement du T1 et qu'on en trouve le financement, alors qu'on laisse en plan la Tangentielle.


Le prolongement du T1 avec ses performances médiocres (16,8 km/h annoncés) et dont le besoin n'a pas été démontré (sauf celui de réaliser des projets immobiliers à Montreuil ) est plus cher au km ( 69,7 millions d'euros) que la tangentielle (54,5 millions d'euros), alors que les performances de ce dernier sont toutes autres : 50 km/h de moyenne.

 

Nous sommes très étonnés de constater que les partisans noiséens du tram, toujours prêts à dégainer pour défendre ce projet funeste, restent bien silencieux face à ces reports inadmissibles. 



 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire