samedi 28 septembre 2013

Rapport des commissaires enquêteurs (suite) : LE COÛT



Nous avons consacré un chapitre au coût exorbitant du projet dans le dossier que nous avons transmis aux commissaires enquêteurs. Ces derniers reprennent dans leur rapport la réponse de la maîtrise d'ouvrage (département 93 et RATP) à notre critique : celle-ci affirme ne pas savoir d'où viennent les chiffres que nous citons !!!! :


  

Il s'agit là encore d'une preuve de la malhonnêteté des promoteurs du projet car, bien entendu, nous n'avons rien inventé. Ces chiffres proviennent de documents en provenance de la maîtrise d'ouvrage : en voici les preuves.

On remarquera au passage que sur un projet de cette importance, dont le dossier présenté comporte des centaines de pages, et qui engagerait des sommes considérables en cette période de diète budgétaire, la question du coût n'est que très rapidement évoquée en quelques lignes succinctes…

La présentation peut paraître un peu compliquée ou confuse, mais  selon les sources (toutes issues du STIF) les chiffres et la manière de les présenter sont très divers ; pour noyer le curieux ????

--------------------------------

Tout d'abord dans l'étude d'impact de 2012  (pièce E page 595-1) : 714,86 millions * …

* Soit (voir ci-dessous):
639,26 + 75,6  = 714,86


 

… ou encore :   635,93 millions **

** Si l'on considère - ce n'est pas clair - qu'il faut déduire de ce coût les montants détaillés ci-dessus, soit:
(639,26 -10%) - 9,2 - 5,8 + 75,6 = 635,93

--------------------------------

Dans la note de synthèse du 26/11/2012 : 563,1 millions

Soit (voir ci-dessous, avec le coût actualisé du matériel roulant):

484,6 (infrastructure) + 78,5 (matériel roulant) = 563,1

Pourquoi donc cet écart avec l'étude d'impact ? Qu'est-ce qui justifie cette évolution, jamais expliquée ?

 

--------------------------------

Dans le rapport 2012/371, support de la délibération du CA du STIF du 13 décembre 2012 : on confirme le montant de  484,66 millions hors matériel roulant, mais il y est dit qu'on doit pouvoir ramener ce montant à 450 millions ! 

--------------------------------

Dans le texte de la délibération (2012/371) du CA du STIF du 13 décembre 2012 : on fixe finalement  le coût du projet à 450 millions hors matériel roulant, inférieur aux montants annoncés précédemment (soit un total de 528,5 millions).

Comment donc ?: "En engageant des optimisations de coûts, en y associant les communes".





--------------------------------

Dans le dossier d'enquête publique pièce F page 180 : 484,6 millions HT pour l'infrastructure. 

Curieusement on ne précise pas le coût du matériel roulant qui n'est pas inclus dans ce montant, mais qui avait précédemment été annoncé à 78,5 millions : est-ce honnête dans un dossier d'enquête d'utilité publique de ne donner qu'une partie du coût ??

On envisage d'éventuelles réductions et recettes pouvant permettre de réduire ces 484,6 millions. Il serait surtout réaliste d'envisager une augmentation, compte tenu des déconvenues à venir dues aux nombreuses lacunes du dossier.



--------------------------------

Dans le dossier de presse de novembre 2012 :  le coût total s'élevait à 425 M.



--------------------------------

On nous accuse d'inventer des chiffres, de les présenter sans preuve : mensonges encore. La multiplication de ces chiffres, le manque de précision de leur composition montrent soit l'incompétence, soit la malhonnêteté, soit … les deux.

 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire