mardi 27 mai 2014

QUAND M. HAMMADI, DÉPUTÉ PS DE MONTREUIL, EXIGE LE PASSAGE DU T1 À NOISY PAR … "L'AVENUE" (sic) JEAN-JAURÈS !

Pour information, à destination de ceux qui n'auraient pas pris la peine d'en prendre connaissance, "l'avenue" Jean-Jaurès n'existe pas. Il existe, par contre, une RUE du même nom, parfois large de moins de 14 mètres (y compris les trottoirs), bordée d'immeubles, et parcourue par une foule nombreuse, et notamment par les enfants fréquentant les quatre écoles se trouvant à proximité immédiate.

Comme dit la sagesse populaire : "Quand rien tu sais, rien tu dis"

Définition selon le Larousse :
Avenue = "Large voie urbaine, le plus souvent bordée d'arbres"

Non seulement monsieur Hammadi, député PS de Montreuil (et candidat aux récentes élections municipales sur cette ville, où, arrivé en 6 ème position et même devancé par une socialiste dissidente, il n'y a recueilli que moins de 10% des suffrages), commet, disons … diverses approximations dans son communiqué, dans la forme comme sur le fond (voir ci-dessous). Mais, en plus, il se permet de vouloir imposer à notre ville le tracé en centre-ville, alors, apparemment, qu'il ne connaît même pas le sujet dont il parle !

Ce ne sont pas les Montreuillois qui sont pris en otage, comme vous le prétendez, monsieur Hammadi, ce sont les Noiséens qui le sont, et notamment par vous-même ! Sachez que bien des Montreuillois, quoique favorables au prolongement du T1, ont affiché clairement leur opposition à un tel projet (alors que d'autres solutions existent) lorsqu'ils ont découvert l'impact sur Noisy de ce tracé, impact qu'eux-mêmes refuseraient pour leur propre ville. Vous avez une très curieuse conception de la démocratie… Monsieur le Député … vous qui distribuez si généreusement vos qualificatifs de "manœuvrier " et de "politicien". Sur ce sujet, pour votre gouverne, apprenez également à savoir que ce qui est excessif est toujours insignifiant …  Si le maire de Noisy a été réélu haut la main, c'est notamment, en dehors de toute autre considération, parce qu'il a su afficher sur ce sujet sa détermination et son empathie avec la très grande majorité de nos concitoyens — très opposée au saccage de notre centre-ville, alors même que d'autres solutions existent.

Pour mémoire, on vous rappellera — car vous semblez l'avoir bien oublié — qu'un député, même s'il est élu dans un cadre géographique déterminé, est le représentant de l'ensemble de la Nation et de ses citoyens. En particulier, en ces temps de crise politique aiguë, on pourrait attendre du personnel politique — sinon (mais ce serait déjà bien nécessaire !) une connaissance effective et concrète de la réalité — au minimum un peu de tenue, de la part de personnes qui sont censées représenter nos concitoyens. Faute de quoi, la vague — souvent démagogique, mais parfois fondée — qui enfle contre les politiques ne pourra que continuer à s'amplifier …

Sur le site de Razzy Hammadi:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire