lundi 16 juin 2014

DE LA DANGEROSITÉ DU TRAMWAY LORSQU'IL CÔTOIE LES PIÉTONS …

De nombreux accidents sont causés du fait de la proximité entre tramway et usagers, qu'ils soient piétons ou bien qu'ils utilisent leur automobile ou de leur vélo, comme en témoigne l'accident mortel survenu avec le T1 il y a quelques mois à La Courneuve. La sécurité exige que la voie de tramway soit réservée à cet usage (voie dédiée et isolée du reste de la circulation et des piétons), et qu'une protection adéquate soit présente à proximité immédiate des stations, lorsqu'un flux important de passagers peut être amené à traverser les voies.

Selon l'organisme technique spécialisé officiel STRMTG (service chargé d'examiner les conditions de sécurité, rattaché au ministère des transports), la distance minima de freinage d'urgence d'un tramway (pouvant être accrue avec un temps pluvieux ou en période d'hiver froid) s'établit, compte tenu de son inertie et de son tonnage :

- à 21 mètres lorsque la rame roule à 20 km/h
- à 42 mètres lorsqu'elle roule à 30 km/h
- à 68 mètres lorsqu'elle roule à 40 km/h

Il est donc parfaitement inconséquent et grave dans ses conséquences — comme s'arc-boutent à le défendre inconsidérément certains "responsables politiques" à Noisy-le-Sec — de vouloir faire passer le T1 rue Jean-Jaurès, sur une voie dont la largeur de façade à façade est parfois inférieure à 14 mètres, et alors que le nombre de piétons y est très élevé et que quatre écoles se trouvent à proximité immédiate.

Prenons l'exemple du tramway de Nantes : le grave accident survenu il y a 3 jours s'ajoute à ceux ayant déjà endeuillé récemment cette ville:



-----------------------------------------------------------------------
Il y a quelques mois :

Nantes : un enfant de 3 ans broyé par un tram



-----------------------------------------------------------------------
L'an passé:

Une femme agée de la cinquantaine piégée sur un rail en essayant d'attraper une rame de tramway avait perdu la vie à cette même station Commerce.
Elle avait coincée une de ses chaussures à talon sur un rail et le tram roulant à 10 km/h n'avait pu l'éviter.
Un peu comme une jeune fille à la station Saint Félix.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire