lundi 16 mars 2015

L'APPEL AU BOYCOTT CIBLÉ DES COMMERÇANTS : UN PROCÉDÉ IRRESPONSABLE


Les défenseurs du tram sont fébriles, ils ont bien compris que malgré le rejet des recours auprès du tribunal administratif  le tramway n'est pas près de démarrer, d'une part parce que les recours ne sont pas terminés, et d'autre part parce qu'il y a quand même nombre de problèmes techniques (et financiers) non résolus et vraisemblablement impossibles à résoudre. 

Il faut dire que ces promoteurs noiséens du tram ont de qui tenir, puisqu'un ancien maire de Noisy, Jean-Louis Mons (celui qui s'était battu pour que le tram traverse Noisy) s'était vanté de se moquer de la disparition des petits commerçants, puisque lui-même revendiquait aller faire ses courses à Rosny 2 ...

Boycotter les commerçants qui disent non au tram, comme revendiqué dans l'affichette collée par certains : quelle bêtise ! Les commerces sont déjà tellement florissants qu'une telle initiative est vraiment d'une stupidité sans borne !

Qui plus est, cet appel est susceptible de poursuites judiciaires envers ses diffuseurs : en effet, la loi de 1881 punit d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende la provocation publique à la discrimination, et par ailleurs le code pénal (article 225-2) précise "qu'entraver l'exercice normal d'une activité économique" est bien une discrimination.



Il ne manquerait plus que nous appelions à boycotter les commerçants qui n'affichent pas leur opposition au passage du tram rue Jean-Jaurès ...

Ce qui est par ailleurs parfaitement stupide, c'est de réclamer le tram pour aller au marché. Si le T1 passait rue Jean-Jaurès le marché disparaîtrait obligatoirement : l'accès et le stationnement des commerçants seraient en effet impossibles. La position affichée de la maîtrise d'ouvrage suivie par le tribunal est d'ailleurs intéressante :
  • le marché n'est pas inclus dans le projet,
  • le marché ne sera pas supprimé
En fait le marché n'étant pas inclus dans le projet, cela ne coûte rien de dire qu'il ne sera pas supprimé, et cela permet de n'avoir pas à trouver des solutions pour le maintenir malgré la suppression des places de stationnement (pour les commerçants comme pour les clients) et la complexité de son accès.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire